ePopi

Maladies Infectieuses et Tropicales

Guide de traitement - Référence pour une bonne pratique médicale

jeudi6octobre/10/2022
accueil > Infections > Infections ORL > Otites > Otite moyenne aiguë de l'enfant

Otite moyenne aiguë de l'enfant

Pathogène/Epidémiologie

  • Otite moyenne aiguë congestive : étiologie virale
  • Otite moyenne aiguë purulente : bactéries responsables :
  • Avec la généralisation de la vaccination anti-pneumococcique, la répartition des bactéries responsables d'OMA a changé. Actuellement, on isole par ordre de fréquence décroissant :

 

Clinique

  • Otalgie et ses équivalents chez le nourrisson (irritabilité, pleurs, insomnie, …), hypoacousie
  • Fièvre
  • Autres symptômes :
    • Rhinorrhée, toux
    • Anorexie, refus alimentaire, vomissements, diarrhée pouvant égarer le diagnostic
    • Conjonctivite purulente (orientation vers une infection à Haemophilus influenzae)
    • Écoulement de pus (6 % des cas) traduisant une perforation spontanée

Diagnostic

  • Aucune décision thérapeutique ne peut être prise sans que les tympans aient été vus
  • OMA purulente : inflammation (congestion ou hypervascularisation) associée à un épanchement rétrotympanique, extériorisé (otorrhée), ou non extériorisé (opacité, effacement des reliefs normaux ou bombement)
  • Toute différente est l’OMA congestive : inflammation des tympans, sans épanchement (reliefs normaux).
  • Tympans mal vus (examen difficile, bouchons de cérumen)
    • Avant 2 ans, le recours à l’ORL doit être envisagé
    • Après l’âge de 2 ans, en l’absence d’otalgie, le diagnostic d’OMA purulente est très improbable

Traitement

Seule l’OMA purulente affirmée par l’otoscopie est une indication à l’antibiothérapie.

  • Antibiothérapie probabiliste de première intention (Choix et durées de l'antibiothérapie préconisées dans les infections bactériennes courantes, juillet 2021)
    • L'amoxicilline est à privilégier en première intention : 80 à 100 mg/kg/24h en 2 ou 3 prises
      • Enfant de 3 mois à 2 ans, l’antibiothérapie est recommandée d’emblée. Sa durée est de 10 jours.
      • Enfant de plus de 2 ans et adulte, si le tableau est peu symptomatique, l’abstention de l’antibiothérapie est recommandée avec une réévaluation à 48-72 heures ; si la symptomatologie est bruyante (fièvre élevée, otalgie intense), une antibiothérapie doit être prescrite pour une durée de 5 jours.
  • Antibiothérapie de deuxième choix
    • En cas d’otite-conjonctivite (forte probabilité d’une infection à Haemophilus influenzae) :
      • amoxicilline-acide clavulanique, 80 mg/kg/24h en 3 prises,
        • pendant 10 jours chez l'enfant de 3 mois à 2 ans,
        • pendant 5 jours chez l'enfant de plus de 2 ans et l'adulte.
    • En cas d’allergie vraie aux pénicillines :
      • cefpodoxime-proxétil (cf Céphalosporines orales) 8 mg/kg/24h en 2 prises,
        • pendant 10 jours chez l'enfant de 3 mois à 2 ans,
        • pendant 5 jours chez l'enfant de plus de 2 ans et l'adulte
    • En cas de contre-indication à toutes les ß-lactamines :
      • cotrimoxazole (triméthroprime-sulfaméthoxazole) : 30 mg/kg/24h de sulfaméthoxazole et 6 mg/kg/24h de triméthoprime en 2 prises par jour,
        • pendant 10 jours chez l'enfant de 3 mois à 2 ans,
        • pendant 5 jours chez l'enfant de plus de 2 ans et l'adulte
  • Chez le nourrisson de moins de 30 mois en cas d’impossibilité d’utiliser la voie orale :
    • ceftriaxone par voie IM : 1 injection unique de 50 mg/kg.

 

  • En cas d'échec
    • Si l’amoxicilline a été le traitement initial, le traitement recommandé est :                                                     
    • Si un traitement autre que l’amoxicilline a été prescrit en premier : avis spécialisé pour paracentèse et documentation microbiologique et antibiogramme
    • En cas de PSDP, l’amoxicilline à forte dose (150 mg/kg/24h sans dépasser 6 g/24h) pendant 8 à 10 jours ou la ceftriaxone (50 mg/kg/24h en 1 injection) pendant 3 jours sont les meilleurs choix.



OMA congestive simple

  • Une OMA congestive simple observée lors des premiers jours d’une rhinopharyngite n’est pas une indication à l'antibiothérapie.
  • L’enfant doit être revu si les symptômes persistent au-delà du 3e jour.
     

Otite séromuqueuse

  • Les antibiotiques ne sont pas indiqués dans les otites séromuqueuses, sauf en cas d’évolution prolongée. Une évolution prolongée et une hypoacousie justifient un avis ORL spécialisé


Traitements associés

  • Le paracétamol est la molécule antalgique et antipyrétique de référence
  • Les AINS, corticoïdes, mucolytiques et décongestionnants n’ont aucune place dans le traitement des OMA
  • Les antibiotiques ou antiseptiques locaux n’ont aucune place dans le traitement de l’OMA
  • Tout traitement local est à proscrire lors d’OMA à tympan ouvert

Prévention

Autre information

SESSION

Array
(
    [was_visiting] => index.php?page=fiche&id=127&cat_id=592
    [is_subscribed] => 
)

POST

Array
(
)

adresse IP: 3.238.90.95

nom résolu : ec2-3-238-90-95.compute-1.amazonaws.com

				NULL
				bool(false)