ePopi

Maladies Infectieuses et Tropicales

Guide de traitement - Référence pour une bonne pratique médicale

lundi3octobre/10/2022
accueil > Infections > Parasitoses digestives > Strongyloïdose (anguillulose)

strongyloïdose (anguillulose)

Pathogène/Epidémiologie

  • Strongyloides stercoralis : helminthe nématode de 3 mm de long
  • Prévalence de 5 à 10 % dans les régions tropicales (chaudes et humides)
  • Observée en France chez les voyageurs ou les migrants
  • Portage chronique asymptomatique possible pendant des décennies grâce à un cycle parasitaire d'auto-infestation interne, notamment en zone non endémique
  • Pénétration transcutanée (en général au niveau des pieds par la marche pieds-nus ou avec des chaussures basses et ouvertes)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vous n'êtes pas connecté

Cliquez ici pour vous identifier

SESSION

Array
(
    [was_visiting] => index.php?page=fiche&id=136&cat_id=261
    [is_subscribed] => 
)

POST

Array
(
)

adresse IP: 3.238.98.39

nom résolu : ec2-3-238-98-39.compute-1.amazonaws.com

				NULL
				bool(false)