Aller au contenu principal de ePOPI

Maladies Infectieuses et Tropicales

Guide de traitement - Référence pour une bonne pratique médicale

vendredi24mai/05/2024

Amoxicilline

Spectre utile

Pharmacologie / Pharmacocinétique

  • Métabolisation hépatique 10 %
  • Elimination majoritaire à 70 % par excrétion urinaire sous forme inchangée. Excrétion biliaire minoritaire
  • Demi-vie de 1 heure

Indications

Formes disponibles

  • Fomes ORALES
    • Comprimé dispersible : 1 g
    • Suspension buvable : 125 mg/5 mL - 250 mg/5 mL
       
  • Formes INJECTABLES
    • Flacons injectables (IV - IM) : 500 mg, 1g et 2 g

Posologie et voies d'administration

  • ADULTE à fonction rénale normale
    • La posologie usuelle PO est de 1g/8h à 1g/12h
    • La posologie usuelle IV est de 50 à 100 mg/kg/24h
    • Cas particuliers :
      1. Angines à streptocoque A : 1 g/12h PO, 6 jours
      2. Otite Moyenne aigue purulente de l'adulte et enfant > 2 ans : 1 g/8h à 1g/12h PO, 5 jours
      3. Sinusite aiguë communautaire purulente non compliquée de l'adulte avec suspicion d'une infection bactérienne) : 1g/8h ou 1,5g/12h PO, 7 jours
      4. Endocardites infectieuses à Streptocoque ou Entérocoque (100 mg/kg/24h à 200 mg/kg/24h IV)
      5. Eradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale en traitement séquentiel avec les inhibiteurs de la pompe à protons, la clarithromycine et le métronidazole : 1g/12h PO, 14 jours. 
         
  • ENFANT à fonction rénale normale
    • La posologie usuelle est la suivante :
      1. Pour l’enfant de moins de 30 mois : 25 à 50 mg/kg/8h
      2. Pour l’enfant de plus de 30 mois : 25 mg/kg/8h sans dépasser la posologie de 3 g/24h
    • Dans d’autres infections, la posologie recommandée est de 25 à 50 mg/kg/8h :
      • Otites moyennes aiguë purulente < 2ans : 20 à 30 mg/kg/8h, 8j
      • Otites moyennes aiguë purulente > 2 ans si fièvre élevée, otalgie intense ou difficulté de compréhension des consignes ou après réévaluation de 48 à 72 h en cas de symptômes initiaux peu bruyants : 20 à 30 mg/kg/8h, 5 jours
      • Sinusite dans les formes aiguës sévéres de sinusite maxillaire OU dans les tableaux de rhinopharyngite se prolongeant au-delà de 10 jours sans signe d'amélioration ou se réaggravant secondairement : 20 à 30 mg/kg/8h, 8 jours
      • Pneumonie aiguë communautaire
      • Pour les infections plus sévères, ainsi que pour les endocardites et bactériémies (en relais de la voie injectable) : la posologie peut être augmentée jusqu’à 50 mg/kg/8h, sans dépasser la posologie de 6 g/24h
    • Cas particuliers :
      1. Angines : chez l’enfant de plus de 30 mois : 25 mg/kg/12h ; 6 jours

      2. Erythème migrant chez enfant < 8 ans : 50 mg/kg/8h, max 1 g/prise et 3 g/24H PO, 14 jours.  

      3. Prophylaxie de l'endocardite bactérienne : 50 mg/kg/24h en prise unique PO ou IV, administrés dans l’heure qui précède le geste à risque

  • En cas d'INSUFFISANCE RENALE
    • Administration d'une dose de charge correspondant à la 1ère dose nécessaire à la situation pathologique ciblée puis adapter selon la clairance de la créatininémie :
      • Clairance > 30 mL/min : Pas d’adaptation : continuer le traitement avec la dose habituelle et la fréquence recommandée 
      • Clairance entre 10 et 30 mL/min : demi-dose toutes les 12 heures
      • Clairance < 10 mL/min: demi-dose toutes les 24 heures
      • Hémodialyse : dose de charge initiale puis demi-dose par 24 heures. Les jours de dialyse, administrer la demi-dose en POST-dialyse
  • ​Mode d'administration 
    • IV discontinue : reconstitution avec EPPI ou NaCl 0,9% aux volumes de 5, 10 et 20 mL, respectivement pour les flacons de 0,5g, 1g et 2g. Dilution dans du NaCl 0,9% (50mL/1g). Stabilité après dilution avec NaCl 0,9% : 8h à 25°C. Durée de perfusion 30 min
    • IV continue (pompe élastomère) :
      • 20 mg/mL dilués dans NaCl 0,9%, stables 24h à 25°C
      • 20 à 40 mg/mL dilués dans NaCl 0,9% stables 12h à 25°C

Principales interactions médicamenteuses

  • Allopurinol : risque de toxidermie grave
  • Méthotrexate : augmentation de la toxicité hématologique
  • Probénécide : dimuntion de la sécrétion tubulaire rénale de l'amoxicilline
  • Antivitamines K : possible augmentation de l'INR

Principaux effets indésirables

  • Allergie/anaphylaxie, signes fonctionnels digestifs (nausées, vomissements, diarrhées), syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, urticaire, hyperéosinophilie, Dress syndrome,
  • Encéphalopathie,
  • Convulsions,
  • Hépatite,
  • Néphropathie interstitielle aiguë,
  • Hématotoxicité (anémie, neutropénie, thrombopénie),
  • Colite pseudo-membraneuse
  • Cristallurie, principalement rapportée avec les formes injectables

Principales contre-indications

  • Allergie aux ß-lactamines (pénicillines et céphalosporines)
  • Phénylcétonurie

Grossesse et allaitement

  • Les données chez les femmes enceintes ou allaitantes exposées à l'amoxicilline sont rassurantes (les publications sont très nombreuses et le recul important)
    • L'amoxicilline peut être prescrite chez la femme enceinte, quel que soit le terme
    • L'amoxicilline peut être administrée à une femme allaitante. La quantité d'amoxicilline ingérée par l'enfant via le lait maternel est très faible (< 1 % de la dose pédiatrique). Quelques rares effets transitoires et peu sévères ont été rapportés chez les enfants allaités de mères traitées par ß-lactamines (diarrhée, éruption) sans imputabilité directe formelle

Autre information