ePopi

Maladies Infectieuses et Tropicales

Guide de traitement - Référence pour une bonne pratique médicale

mercredi 19 décembre 2018

Abacavir

Spectre utile

Actif sur le VIH-1 et le VIH-2 n’exprimant pas de mutation majeure à cet INTI

Résistance à abacavir (cf algorithme de résistance ANRS) si 

  • > 3 mutations parmi : M41L, D67N, M184V/I, L210W, T215A/C/D/E/G/H/I/L/N/S/V/Y/F (résistance possible si 2 mutations)
  • mutation K65R ou L74V/I ou Y115F ou Q151M
  • insertion au codon 69 

Pharmacologie / Pharmacocinétique

  • Analogue nucléosidique synthétique de la guanine
  • Absorption digestive bonne (biodisponibilité 83 %), sans influence de la prise alimentaire
  • Demi-vie d’élimination de 1,5 heures
  • L’abacavir est principalement métabolisé au niveau hépatique (alcool déshydrogénase et glucuronyl-transférase)
  • L’abacavir est métabolisé au niveau intracellulaire en son métabolite actif, le carbovir 5’-triphosphate (TP) (demi-vie intracellulaire terminale du carbovir-TP à l’état d’équilibre = 20,6 heures)
  • Environ 2 % de la dose administrée sont excrétés au niveau rénal sous forme inchangée. Aucune réduction posologique n’est donc nécessaire chez les patients avec insuffisance rénale
  • L'abacavir est contre-indiqué chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère

Indications

Traitement de l’infection par le VIH, en association à d’autres agents antirétroviraux

  • Peut représenter une première ligne de traitement en association à 3TC (lamivudine) et un 3ème agent (cf Stratégie de traitement ARV)
  • Peut-être utilisé chez l’adolescent et l’enfant > 3 mois

Un génotype de résistance est recommandé avant la mise sous traitement

L'abacavir ne doit pas être utilisé chez les patients porteurs de l'allèle HLA-B*5701

Formes disponibles

  • Comprimé à 300 mg et 600 mg (Ziagen®)
  • Suspension buvable 20 mg/ml
  • Comprimé, forme combinée avec lamivudine (Kivexa® : abacavir 600 mg/lamivudine 300 mg, 1 cp/jour)
  • Comprimé, forme combinée avec zidovudine et lamivudine (Trizivir® : zidovudine 300 mg/abacavir 300 mg/lamivudine 150 mg, 1 cp x 2/jour)
  • Comprimé, forme combinée avec lamivudine et dolutégravir (Triumeq® : dolutégravir 50 mg/lamivudine 300 mg/abacavir 600 mg, 1 cp/jour)

Posologie et voies d'administration

Ziagen® :

  • Adulte et adolescent > 12 ans : 1 cp 600 mg ou 2 cp 300 mg en 1 prise/jour
  • Enfant 3 mois-12 ans : 8 mg/kg x 2/j sans dépasser 600 mg/j

Kivexa® : 1 cp/j

Trizivir® : 1 cp x 2/jour

Triumeq® : 1 cp x 1/jour

Principales interactions médicamenteuses

  • Le risque potentiel d’interactions médicamenteuses entre l’abacavir et les médicaments métabolisés par le cytochrome P450 est faible
  • Les inducteurs enzymatiques puissants tels que la rifampicine, le phénobarbital et la phénytoïne peuvent, via leur action sur l’UDP-glucuronyltransférase, légèrement diminuer les concentrations plasmatiques d’abacavir

Principaux effets indésirables

  • Des réactions d’hypersensibilité ont été observées chez environ 5 % des patients traités par l’abacavir (50 % si HLA-B*5701 positif vs 0 à 4 % si HLA-B*5701 négatif). Ces réactions d’hypersensibilité ont menacé le pronostic vital, voire entraîné une évolution fatale, malgré la prise de précautions. Ces réactions d’hypersensibilité sont caractérisées par la survenue de manifestations plurisymptomatiques évocatrices d’une affection systémique : le plus souvent fièvre et/ou éruption cutanée (habituellement maculopapuleuse ou urticarienne), troubles gastro-intestinaux... ; délai médian d'apparition = J11

    Les patients développant une réaction d’hypersensibilité doivent arrêter abacavir. Chez ces patients, le traitement par Ziagen, ou par tout autre médicament contenant de l’abacavir (Kivexa, Trizivir), ne doit jamais être réintroduit
  • Risque d'augmentation de survenue d'infarctus du myocarde, chez les patients à risque cardiovasculaire modéré ou élevé
  • Acidose lactique

Principales contre-indications

  • HLA-B*5701 positif
  • Insuffisance hépatique sévère

Grossesse et allaitement

  • L'utilisation de l'abacavir n'est pas recommandée au cours de la grossesse
  • Il est recommandé aux patientes traitées par l’abacavir de ne pas allaiter leur enfant

Autre information

Avant de débuter un traitement contenant de l'abacavir, le dépistage de l'allèle HLA-B*5701 doit être réalisé chez tout patient infecté par le VIH, quelle que soit son origine ethnique

Un test HLA-B*5701 positif contre-indique définitivement l'utilisation de l'abacavir

RCP Abacavir (Ziagen®) comprimés 300 mg et solution buvable 20 mg/ml (EMA)

RCP Association Abacavir/Lamivudine 600 mg/300 mg comprimé

RCP Association Abacavir/Lamivudine/Zidovudine 300mg/150 mg/300 mg (Trizivir®) (EMA)

RCP Association Abacavir/Lamivudine/Dolutégravir 600mg/300 mg/50 mg (Triumeq®) (EMA)

réduire la taille du texte réinitialiser taille du texte aggrandir la taille du texte