ePopi

Maladies Infectieuses et Tropicales

Guide de traitement - Référence pour une bonne pratique médicale

mardi 26 septembre 2017

Le CMIT

Le Collège des Universitaires des Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), est la structure nationale regroupant les Enseignants – Chercheurs de Pathologie Infectieuse et Tropicale créé en 1972 (ex APPIT).

QUI SONT LES MEMBRES du CMIT ?

I. Des Cliniciens hospitaliers, acteurs de soins spécialisés dans le domaine des Maladies Infectieuses et Tropicales (diagnostic, traitement, prévention)

  • Fièvres aiguës et prolongées.
  • Infections communautaires : respiratoires, urinaires, méningées, cutanées, endocardites, septicémies, infections sexuellement transmissibles …
  • Infections complexes sur matériel étranger : ostéo-articulaires, cardio-vasculaires…
  • Hépatites virales
  • Infections chez l’immunodéprimé (VIH et SIDA, …)
  • Conseils médicaux aux voyageurs, problèmes de santé au retour des pays tropicaux
  • Infections associées aux soins
  • Gestion et maîtrise des traitements anti-infectieux
  • Infections émergentes
  • Bioterrorisme
  • Centres de dépistage et centres référents de la prise en charge des accidents exposant aux risques VIH, VHB, et VHC.
  • Centres de conseil aux voyageurs et de vaccinations internationales

II. Des Cliniciens chercheurs

  • Responsables nationaux de protocoles de recherche clinique sur le terrain
  • Ouverts sur le monde extra-universitaire dans différents domaines :
    • épidémiologie des maladies infectieuses
    • chimiothérapie anti-infectieuse, (antibiotiques, antiviraux, antiparasitaires, antifungiques)
    • études et suivis de cohortes (VIH, VHC, Infections ostéoarticulaires…)
    • études sur la place des tests de diagnostic rapide en Maladies infectieuses
    • prévention des maladies infectieuses transmissibles
  • Participant à des instances nationales de recherche (ANRS, INSERM, IMMI…)

III. Des Cliniciens enseignants universitaires

A différents niveaux du cursus des études médicales

  • Premier cycle (licence) : Séméiologie des Maladies Infectieuses et Tropicales.
  • Deuxième cycle (master) : Pathologies Infectieuses et Tropicales (module 7,…)
  • Diplômes d’Universités ou interuniversitaire :
    • Chimiothérapie anti-infectieuse
    • Infections communautaires
    • Infections nosocomiales
    • VIH et SIDA
    • Infections ostéo-articulaires
    • Dermatologie infectieuse et tropicale
    • Médecine des voyages et pathologie tropicale
  • Troisième cycle (doctorat) :
    • DEA : les différents membres du CMIT participent à l’organisation et à l’enseignement de plusieurs DEA dont “Maladies transmissibles et pathologies tropicales” à Marseille, et « santé publique et pays en développement » à Paris
    • Thèse de Sciences au sein des différentes écoles doctorales universitaires

Développement professionnel continu (DPC) en Maladies Infectieuses et Tropicales

  • Médecins généralistes et spécialistes
  • Les membres du CMIT sont impliqués régionalement et localement dans les actions de DPC, en partenariat avec les associations de FMC et les structures Universitaires
  • Médecins hospitaliers
  • Médecins spécialistes en Maladies Infectieuses et Tropicales.

Organisation et participation à l'organisation de réunions scientifiques

  • Conférences de Consensus, Consensus formalisés, RPC (recommandations de Pratique Clinique)
  • Journées Régionales de Pathologie Infectieuse et Tropicale.
  • Journées Nationales d'Infectiologie (JNI) organisées chaque année depuis 2000

Quels sont leurs ouvrages pédagogiques ?

Une méthode originale : conception et réalisation collégiales nationales

  • L’abord diagnostique, les attitudes pratiques, thérapeutiques et prophylactiques ne reflètent pas l’avis d’une personne, mais celui de toute la discipline.
  • Consensuelle, leur réalisation allie l’expérience acquise des données cliniques, aux techniques innovantes les plus récentes.
  • Des ouvrages évolutifs et actualisés
  • Les ouvrages pédagogiques «  papier » du CMIT sont réactualisés et réédités tous les deux ans. Cette activité basée sur le volontariat et le bénévolat autorise des prix de vente bas. Certains ouvrages sont distribués à titre gracieux.
  • L’évolution vers une offre numérique diversifiée multimédia (web, tablettes, smartphones) avec ePOPI et e-PILLY TROP (Pdf interactif).
  • Des ouvrages adaptés au public à qui ils sont destinés
  • Des ouvrages indépendants, sans lien avec l’industrie ou tout autre organisme publique ou privé, financés uniquement par le bénévolat des auteurs, le CMIT et les recettes d’édition (ventes et abonnements aux particuliers et aux établissements de santé) en partenariat avec un éditeur professionnel et spécialisé.

Une panoplie riche :

  • Le E.PILLY

    Ouvrage de référence de Pathologie Infectieuse et Tropicale en Langue Française. Il est destiné aux étudiants du deuxième cycle, à ceux préparant les concours, aux médecins hospitaliers, et à tous les médecins et professionnels de santé s’intéressant aux Maladies Infectieuses et Tropicales. Le E.PILLY en est à sa 26e édition (2018).

  • L’ECN-PILLY

    Ouvrage permettant aux étudiants du deuxième cycle des études médicales de se préparer à l’Examen Classant National. Il comprend deux parties : items infectieux et dossiers cliniques. Il est couplé avec l’E. Pilly, ceci permettant d’aborder les sujets plus en profondeur. L’ECN-PILLY en est à sa 5e édition (2018).

  • LE e-PILLY TROP

    Ouvrage d’infectiologie tropicale sous forme de pdf interactif destiné aux médecins et aux étudiants en médecine des pays francophones du Sud (dernière édition : août 2016)

  • Le ePOPI

    Premier ouvrage français numérique et multimédia (web, tablettes, smartphone) de maladies infectieuses et tropicales, il s’agit d’un guide de traitement de référence organisé autour du tryptique interactif «  pathologie infectieuse – microorganisme – traitement anti-infectieux et/ou vaccin ». Il s’adresse à tous les professionnels de santé qui veulent aborder un traitement anti-infectieux à partir soit d’une pathologie, soit d’un microorganisme (bactérie, virus, champignon, parasite), soit enfin du traitement lui-même (indications et posologies, effets indésirables, contre-indications,…). En quelques clics, il permet de recouper des informations multiples pour la prise en charge d’une pathologie infectieuse.

Les Objectifs Pédagogiques Nationaux pour l’Enseignement de la discipline Maladies Infectieuses et Tropicales

La réforme du deuxième cycle des Etudes Médicales actuellement en cours, a conduit le CMIT à préciser ce que devaient être les bases de l’Enseignement de la discipline sous formes d'objectifs pédagogiques nationaux s'appliquant à l'ensemble des Facultés de Médecine du territoire national.

IV. Des experts dans le domaine de l’Infectiologie

Des membres du CMIT sont impliqués comme consultants ou experts à différents niveaux nationaux et internationaux :

  • ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments : conseil scientifique, groupe de travail sur les médicaments des maladies infectieuses, groupe de travail sur les vaccins, etc.)
  • HAS (Haute Autorité de Santé)
  • Plan antibiotique
  • Transparence
  • HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique)
  • EMA (European Medicines Agency)
  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

Pour tout renseignement sur le CMIT :

Pr David Boutoille, secrétaire général

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales
CHRU de Nantes - Hôtel Dieu
44093 NANTES Cedex 1
david.boutoille@chu-nantes.fr
Téléphone : 02 40 08 31 12
 

Dernière mise à jour (Rubriques le CMIT et Membres du CMIT) : 21 juillet 2017